Souvenirs

Photos

  • Commémoration à la stèle de Morgins 2021 - lien
  • Veillée de Camerone à Attalens le 24.04.2021 - lien
  • Remise des médailles aux porte-drapeau - Ravoire / VS - 7 mars 2021 - lien
  • Commémoration à la stèle de Morgins 2020 - lien
  • Cameron 2019 - lien
  • Fête du 1 août 2018 à Montreux - lien
  • Commémoration du 11 novembre  2018 à Berne - lien
  • Commémoration du 11 novembre 2018 à Clarens - lien
  • Commémoration à la stèle de Morgins 2018 - lien
  • Camerone 30 avril 2018 - lien
  • Assemblée générale du 28 janvier 2018 à Montreux - lien
  • Fête du 1 août 2017 à Montreux - lien
  • Commémoration à la stèle de Morgins 2017 - lien
  • Assemblée générale du 29 janvier 2017 à Montreux - lien
  • Commémoration à la stèle de Morgins 2016 - lien
  • Commémoration à la stèle de Morgins 2015 - lien
  • Commémoration à la stèle de Morgins 2014 - lien

In Memoriam

Werner Beutler


Né en 1936 à Payerne en Suisse , est décédé en EMS (maison de retraite) le 15 mars 2020 .


Malheureusement nous ne disposons d’aucun état de service écrit ni son matricule.


Il s’est engagé en Juin 1957 à 19 ans comme parachutiste. Il s'est battu cinq ans en Algérie entre autre à Saïda, Oran, Blida et Guelma .


Plusieurs fois cité pour faits de guerre, titulaire de nombreuses décorations, dont la médaille militaire, il a été grièvement blessé à la jambe en 1959 durant une opération héliportée.
Il à été fait chevalier de la Légion d’honneur en 2007 à Lausanne.


Source : article paru en Novembre 2007 dans la presse Suisse.
Bon nombre de membres de notre amicale connaissaient bien Werner pour lesquels, d’aucun diront que c’était «un sacré bonhomme».


Télécharger l'article de presse Werner Beutler - Lien

Georges Magnin

Né le 18 Décembre 1932 à Charrat en Suisse, est décédé du COVID-19 le 22 Avril 2020 en EMS (maison de retraite).

 

Engagé à la Légion Étrangère en mars 1953 sous le Mle 96 981 et envoyé de suite en Indochine  à la 13 DBLE spécialité mortier 81, se porte volontaire pour sauter sur Dien Bien Phu, reconnu pour ses talents de dessinateur et son sens de l’observation , est chargé par le commandement de faire des relevés topographiques , a été porté disparu après les combats du 13 mars 1954 au Nord Est de la cuvette .


Le 30 Mai 1954, deux Légionnaires évadés des camps Viets le signalent comme étant prisonnier, la croix rouge Suisse intervient alors et réussi à le faire libérer le 25 Août 1954.
 
Il est alors affecté en Tunisie en décembre 1954 ou il se distingue encore dans les combats de Casserine puis en Algérie ou il est encore une fois décoré pour sa bravoure.
 
Décorations :

  • Croix de guerre TOE avec étoile d’argent
  • Médaille commémorative de la campagne d’Indochine Médaille commémorative AFN agrafe Algérie Médaille Coloniale Agrafe E.O.
  • Croix de guerre AFN étoile d’argent
  • Croix de guerre AFN étoile d’argent avec palme Citations :
  • A l’ordre de la division le 13 Décembre 1954 en Indochine 
  • A l’ordre de la division le 11 Avril 1956 en Tunisie
  • A l’ordre de la division le 24 Décembre 1956 en Algérie


 2ème classe en 1953 il quitte la Légion avec le même grade après 5 années de services et fonde une famille en Suisse.


Très discret , l’amicale ne l’a connu que très récemment .


Georges nous a légué un héritage historique et patrimonial inestimable à nos yeux, ses archives, ses photos et croquis de l’époque ainsi qu’une magnifique tenue saharienne.
 
Mais ce qui reste à nos yeux , le plus cher ce sont ces récits, sa bonté et sa simplicité. Un exemple pour nous , «les jeunes» !